Copie de Sans titre (1)

đŸŽ„ Nos conseils sur l’employer branding : #1 – Johan Claes

Johan Claes nous parle des bases de l’employer branding. L’employer branding, c’est quoi ? Comment mettre en place une stratĂ©gie dans votre sociĂ©tĂ© ? Voici les conseils de notre expert ! 

 

L’employer branding, c’est quoi ?

 

C’est ce qui va vous diffĂ©rencier en tant qu’employeur d’autres sociĂ©tĂ©s qui recherchent les mĂȘmes profils ou les mĂȘmes candidats ! C’est votre ADN, votre sens commun en interne. En sociĂ©tĂ©, il doit ĂȘtre traduit en messages comprĂ©hensibles par toutes vos diffĂ©rentes cibles que ça soit candidats, que ce soit Ă  l’interne, que ça soit mĂȘme des clients, des fournisseurs ou des stakeholders. C’est ça l’employer branding !

 

L’employer branding, c’est vital ?

 

C’est devenu vital par l’état du marchĂ© de l’emploi. On a une population qui vieillit. Il y a de moins en moins d’enfants donc il y a de moins en moins de profils actifs qui arrivent sur le marchĂ©. À un certain moment, le vivier de talents dans lequel tout le monde pĂȘche en mĂȘme temps va devenir de plus en plus restreint. Il faut sortir du lot. Il faut faire en sorte que les gens comprennent quel genre d’employeur on est et du coup, peut-ĂȘtre mieux se faire comprendre que d’autres sociĂ©tĂ©s.

 

Comment et par oĂč commencer ?

 

Il faut essayer de comprendre ce qui vit en interne. Essayer de sortir l’ADN si on veut de la sociĂ©tĂ©, voir quel est le sens commun de tout le monde, la raison pour laquelle on se lĂšve le matin de bonne humeur de prĂ©fĂ©rence et pour laquelle on vient travailler dans cette sociĂ©tĂ© bien prĂ©cise et puis la transformer en un message comprĂ©hensible. Mais l’important, c’est vraiment d’aller en interne, sur le terrain, entre les gens et essayer de comprendre pourquoi ils sont lĂ , pourquoi ils sont contents d’ĂȘtre lĂ , pourquoi ils n’iraient pas ailleurs. Des questions toutes simples en fait, mais les rĂ©ponses sont parfois moins simples.

 

Un travail de RH ?

 

Non, je crois que le point de dĂ©part est certainement RH. On parle de personnes donc pour moi, c’est RH. AprĂšs, il faut crĂ©er des ponts avec la communication, avec le marketing. Il faut que la communication en gĂ©nĂ©ral soit super bien alignĂ©e. C’est un travail en collaboration avec diffĂ©rents services dans l’entreprise, mais l’employer brand au dĂ©part est corporate. Il faudrait que tout le monde comprenne quel est son rĂŽle dans l’employer branding en gĂ©nĂ©ral.

 

Quelques conseils ?

 

Je pourrais donner quelques conseils, c’est d’ĂȘtre cohĂ©rent. Une fois qu’on a choisi une campagne, il faut s’y tenir pendant au moins quelques annĂ©es et travailler sur le long terme. Un employer brand ne se fait pas du jour au lendemain. On a un potentiel de 11 millions de personnes en Belgique qui doivent comprendre votre employer brand donc il y a du travail. Mais je veux dire, il faut ĂȘtre cohĂ©rent. Il faut essayer de faire passer le mĂȘme message et que tout le monde l’ait bien compris. AprĂšs, le message, on peut l’adapter suivant les groupes cibles, etc. Mais je crois que c’est plutĂŽt la cohĂ©rence et le long terme.

 

Quel est votre rĂȘve ?

 

Dans mon cas, faire en sorte que tout le monde comprenne qu’il faut venir travailler dans ma sociĂ©tĂ©, la STIB. C’est le meilleur rĂȘve que je puisse avoir !

 

Merci Johan pour ton partage d’expĂ©rience !

Rendez-vous avec Isabelle Moulart pour notre second numéro !