avenir des RH

3 GESTES PARASITES À BANNIR LORS D’UN ENTRETIEN

Faire bonne impression lors d’un entretien est primordial pour avoir une chance de décrocher un emploi. Alors, pourquoi ne pas mettre toutes les chances de son côté en maitrisant quelques règles de base du comportement non-verbal ?

 

 

les gestes a bannir en interview d'embauche
les gestes a ne pas faire en interview de sélection

 

 

Ça y est. Après des semaines de recherche, vous décrochez un entretien dans une entreprise qui vous intéresse particulièrement. Tout correspond à vos attentes : la société est située à quelques minutes de chez vous, l’emploi proposé et le salaire sont attrayants et les valeurs de l’entreprise sont en parfait accord avec les vôtres. Seulement, le recruteur vous informe qu’il a également retenu cinq autres candidats pour ce poste. Dès lors, que faire pour se démarquer ? Ce job, vous le voulez vraiment. Et vous allez tout faire pour l’avoir !

 

L’entretien, l’étape décisive de la sélection

 

Si un CV et une lettre de motivation en béton vous permettront d’attirer l’attention du recruteur, c’est lors de l’entretien que l’essentiel va se jouer. Pendant ces quelques minutes, vous allez devoir convaincre votre interlocuteur que vous êtes LA personne idéale pour ce job. Vous allez expliquer les différentes parties de votre formation, vos expériences passées et ce qu’elles vous ont appris, les compétences que vous pouvez apporter à l’entreprise, … mais tout cela ne suffit pas pour faire une bonne impression.

 

L’impression lors d’un entretien est l’image que le candidat laisse sur le recruteur via ses expressions verbales et corporelles pendant l’interaction. Il est donc important de comprendre que, dans la réalité de la sélection, tout est important : le vocal, mais également le gestuel, la posture, etc. Tous ces éléments vont permettre à l’employeur de récolter des informations sur votre état moral et psychique, sur votre humeur, sur votre confiance en vous, etc.

 

Comment contrôler des gestuelles et autres expressions qui sont réalisées la plupart du temps de manière inconsciente ? La réponse est simple, on ne peut pas. En tout cas pas totalement car, encore une fois, celles-ci sont réalisées de manière involontaire. Cependant, connaitre les erreurs basiques et être capable de les éviter peut déjà vous donner un certain avantage.

 

1. Le regard

 

On dit souvent que le regard est le miroir de l’âme. Celui-ci permet en effet de faire passer bon nombre d’émotions et d’informations. Lors de l’entretien, évitez d’avoir un regard fuyant. Regardez votre interlocuteur droit dans les yeux lorsque vous lui parlez, sans évidemment en abuser afin de ne pas le mettre mal à l’aise avec un regard trop appuyé. Si vous êtes face à plusieurs recruteurs, prenez soin de bien les regarder dans les yeux à tour de rôle pour montrer que vous portez votre attention sur l’ensemble des personnes dans la pièce.

 

2. Les mains

 

Lorsque vous parlez, le mouvement des mains vient appuyer votre discours. Évitez donc les mains figées et proches du corps qui donnent une impression de malaise. Optez plutôt pour des mains détendues et éloignées du corps qui démontrent l’authenticité et la spontanéité du discours.

 

3. Les gestes

 

Certains gestes peuvent facilement trahir notre état de stress. Évitez donc de jouer avec vos cheveux, de vous gratter le visage ou le bras, les microcaresses sur les mains, … et adoptez une posture droite et ouverte afin de mettre votre interlocuteur à l’aise. Évitez également de croiser les bras afin de ne pas avoir une attitude fermée.

 

Tout comme il est important de préparer un entretien en faisant des recherches sur l’entreprise et sur la personne que vous aurez en face de vous, il est également important de bien préparer votre communication non-verbale. Afin de vous préparer au mieux, n’hésitez donc pas à demander à un proche de faire avec vous une séance d’entrainement durant laquelle il sera attentif à ces gestes parasites. C’est également un excellent moyen de faire diminuer le stress pour le jour J !

 

BONUS – faire diminuer son stress juste avant l’entretien

 

Lors des minutes qui précèdent l’entretien, beaucoup de candidats sont assis, les jambes croisées et repliés sur leur téléphone ou leur CV. Ce genre de posture complètement fermée est contre-productive et ne fera que vous enfermer davantage dans votre état de stress. Adoptez donc plutôt une posture ouverte et droite : les jambes écartées, le dos droit, les épaules relâchées et le menton relevé. Pensez également à maitriser votre respiration et à ne pas la bloquer, afin de ne pas ressentir un effet de pression. Si la situation le permet, n’hésitez pas à tendre vos bras vers le haut et à vous grandir afin d’engranger un maximum de confiance.

 

Il nous reste plus qu’à vous souhaiter une excellente interview ! 

 

Sources :

https://journals.openedition.org/communicationorganisation/2423?lang=en#ftn3

https://www.jobibou.com/blog/maitriser-sa-communication-non-verbale-en-entretien-d-embauche