avenir des RH

BeTechnology, la page 100 % techno de Betuned

BeTechnology casse les codes du recrutement IT. Une relation directe et ciblée entre entreprises et candidats à l’embauche. Sans passer par les chasseurs de tête.

BeTechnology, 100 % techno. Et en direct. «En tant que geek, ce que je déteste c’est quand un chasseur de tête me propose un boulot  qui ne correspond pas à mes compétences, commente Erwan Jesson Ripoll, CTO, Leaps. Et en tant que CTO, ce que je déteste plus encore c’est quand le même chasseur de tête me propose des gens qui ne connaissent pas les technologies, qui ne sont pas adapté au projet ou qui ne correspondent pas l’ADN de ma société

C’est sur ce constat que Betuned vient de créer BeTechnology. «Les modes de recrutement traditionnels ne favorisent pas une rencontre ciblée, directe et vraie entre les candidats et les employeurs, enchaîne Amélie Alleman, CEO, Betuned. Notre proposition aux candidats est claire : découvrir l’envers du décor des sociétés, appréhender leur ADN et trouver la culture d’entreprise qui leur correspond.»

Ouvrir une nouvelle porte

Le projet s’inscrit dans la philosophie de Betuned, qui mise sur l’employer branding. L’ambition, sinon de changer la donne, est d’ouvrir une nouvelle porte.

«Dans notre société axée sur l’humain, la gestion des ressources humaines est plus importante que jamais. En investissant non seulement dans le marketing, mais aussi dans le personnel, vous pouvez l’emporter sur la concurrence, commente Amélie Alleman. L’employer branding, c’est un peu ce qu’on peut appeler la ‘marque entreprise’ d’une société comme on pourrait le déterminer au niveau marketing. C’est son ADN, sa culture, ce qui lui est propre qu’on va essayer de divulguer sur le marché, notamment pour attirer les talents, favoriser l’engagement et la rétention des employés, mais également améliorer les performances de la société. Aujourd’hui, dans la guerre des talents, les sociétés doivent vraiment se vendre pour se différencier

Projeter le job de ses rêves

BeTechnology s’efforce d’apporter tous les détails sur la nature des produits qui vont être développés et les technologies qui les supporteront. L’objectif est d’être dans le concret, afin que ni la candidat ni le futur employer ne perde de temps. De la même façon, à travers des vidéos, les candidats peuvent faire connaissance tant avec leur futur boss que les éventuels nouveaux collègues.

Et si ça ne matche pas, les candidats peuvent créer leur propre espace. Et préciser, à travers celui-ci, ce qui les motive au départ de leurs compétences. En somme, projeter le job de leur rêve. De son côté, Betuned s’engage à ne pas les solliciter avant de l’avoir trouvé. «Allez-y, cliquez, ça prend deux minutes !», conclut Erwan Jesson Ripoll.

Cet article a été rédigé par Alain de Fooz, auteur du magazine Soluxions Magazine. Retrouvez le, ainsi que tout une série d’articles liés à la transformation digitale sur leur site, www.soluxions-magazine.com.