avenir des RH

Betuned est dans Solutions Magazine !

Nous sommes ravis de retrouver Betuned dans le dernier article de Solutions Magazine ! « Betuned ouvre l’employer branding à l’IT » 🚀

Betuned ouvre l’employer branding à l’IT

Betuned ouvre l'employer branding à l' IT.

Dans la quête de talents, Betuned mise sur l’employer branding. Après un an d’expérience dans différents secteurs, la jeune pousse investit l’IT.

Le recrutement de talents IT est difficile, on ne cesse de le répéter. Dans sa démarche, Betuned active l’employer branding via des vidéos de recrutement, les campagnes de marketing digitales pour cibler les bons talents sur les réseaux sociaux, pour les faire rentrer dans un processus de sélection avec de l’intelligence articielle plus, évidemment, une solide expertise humaine. En somme, une démarche innovante pour, sinon changer la donne, du moins ouvrir une nouvelle porte. Betuned se présente comme un média dédié à l’emploi. Avec des articles, des vidéos. Egalement des webinars, des events, des afterworks. Plus des formations tant pour les sociétés que pour les candidats. «Betuned est un créateur de communautés, assure Amélie Alleman, CEO, Betuned. C’est d’abord une rencontre, c’est ensuite une invitation à grandir ensemble !»

L’EMPLOYER BRANDING, LA MARQUE D’ENTREPRISE

«Dans notre société axée sur l’humain, la gestion des ressources humaines est plus importante que jamais. En investissant non seulement dans le marketing, mais aussi dans le personnel, vous pouvez l’emporter sur la concurrence», estime Amélie Alleman.

Betuned et Amélie Alleman ouvrent l'employer branding à l' IT.

Et c’est là qu’intervient l’employer branding. A savoir l’image que véhicule l’organisation en tant que lieu de travail attractif auprès des employés actuels et des principaux stakeholders -relations et partenaires, candidats actifs et passifs, mais aussi clients- sur le marché externe. Plus simplement, l’employer branding esquisse l’identité d’une entreprise et la présente au monde extérieur comme un environnement où il fait bon travailler.

«C’est un peu ce qu’on peut appeler la ‘marque entreprise’ d’une société comme on pourrait le déterminer au niveau marketing. C’est son ADN, sa culture, ce qui lui est propre qu’on va essayer de divulguer sur le marché, notamment pour attirer les talents, favoriser l’engagement et la rétention des employés.»

LE RECRUTEMENT AUJOURD’HUI : 50 % DE ‘SOFT’ !

Amélie Alleman n’en est pas à son coup d’essai, elle a déjà à son actif la création de deux sociétés de recrutement. Fin 2018, suite à la revente de sa deuxième société, elle se lance un nouveau défi : créer une plateforme de recrutement unique mettant en valeur l’ADN des entreprises. «Ces dernières années, le recrutement a énormément évolué, notamment avec l’avènement des réseaux sociaux, explique-t-elle. Aujourd’hui, un recrutement est quasiment basé à 50% sur tout ce qui est ‘soft’, donc tout ce qu’on va appeler la culture d’entreprise d’une société. Concrètement, le candidat va vraiment rechercher autre chose que les compétences techniques du job. Il va notamment s’investir dans la culture d’entreprise … L’entreprise a-t-elle une politique de responsabilité sociétale ? Quelles sont ses valeurs ? Favorise-t-elle le travail à distance ?»

DES CAPSULES DE 1 MINUTE 30

Amélie Alleman n’aborde pas le marché IT les mains vides. Elle peut mettre en avant son expérience avec Akros Solutions. «J’étais dans l’IT. Avec Betuned, lancée en septembre 2019, j’ai touché d’autres secteurs, pour d’autres compétences, ce qui est très enrichissant.» En un an, Betuned a attiré une trentaine de clients, dont certains ont déjà dépassé la trentaine de projets.

Par projets, il faut entendre des vidéos – des capsules de 1 minute 30. Betuned s’occupe de tout, à commencer par le storytelling, ou comment mettre en avant l’entreprise sous l’angle des candidats, son ADN et sa culture. L’entreprise bruxelloise peut aussi sélectionner pour ses clients les meilleurs candidats sur base de leurs critères en faisant appel à l’intelligence articielle mais aussi à l’expertise humaine de ses recruteurs. Enn, Betuned ore un service de placement de CDI et freelances en mode «No Cure, No Pay».

Merci Alain de Fooz pour ce super article !