CV de qualité

đŸŽ„ Echevine des Ressources Humaines avec Lorraine de Fierlant

Lorraine est échevine des Ressources Humaines pour la commune de Schaerbeek. Elle revient pour Betuned sur son quotidien, ses défis mais aussi sur les difficultés auxquelles elle doit faire face.

Échevine RH, c’est quoi ?

« Mon mĂ©tier consiste Ă  soutenir, Ă  supporter l’administration et le service des ressources humaines pour la commune de Schaerbeek qui compte 1300 agents. »

 

Quel est ton rÎle ?

« Je me vois comme une facilitatrice, une personne dynamique aux cĂŽtĂ©s des services de l’administration. Pour moi, ce sont les ressources humaines d’une part et la dynamisation Ă©conomique d’autre part. Je suis lĂ  en soutien pour accompagner les projets et amener des nouvelles dynamiques au sein de l’administration. »

 

Quel est ton parcours ?

« Je viens du secteur privĂ©. J’Ă©tais directrice du RĂ©seau Entreprendre.  J’ai eu l’occasion de devenir Ă©chevine Ă  Schaerbeek tout d’abord parce que je suis Schaerbeekoise depuis longtemps et que je crois en ma commune et en son potentiel Ă©conomique et dynamique. Ensuite, pouvoir accompagner plus de porteurs de projets, plus de commerçants et attirer tout ce public Ă  Schaerbeek reprĂ©sente, je pense, un gros potentiel qu’on peut encore exploiter. J’ai donc dĂ©cidĂ© de relever ce dĂ©fi pendant 6 ans ! »

 

Citations lorraine
Echevine RH Ă  la commune de Schaerbeek

 

 Quelles sont tes missions ?

« Les tĂąches au day-to-day d’une Ă©chevine, c’est vraiment de pouvoir emmener le service des ressources humaines hors de leur day-to-day Ă  eux. C’est de les inspirer, leur faire parvenir des nouvelles idĂ©es, les accompagner aussi dans le changement parce que les ressources humaines, c’est aujourd’hui un gros challenge aussi pour l’administration et le service public. On l’oublie parfois, mais, nous aussi, on recrute Ă©normĂ©ment de talents. »

 

Comment se déroule une journée type ?

« Il n’y a pas de journĂ©e type en tant qu’Ă©chevine. Il y a les projets en cours et puis, on est toujours interpellĂ© par des citoyens, par des commerçants, par des entrepreneurs, des porteurs de projets. Ce que j’aime, c’est qu’il y a justement le day-to-day mais Ă  cĂŽtĂ©, il y a toujours quelque chose auquel on ne s’attend pas. C’est ça le public aussi du politique, c’est pouvoir rĂ©pondre aux attentes des citoyens. »

 

Quelles sont les plus grandes difficultés ?

« Les plus grandes difficultĂ©s sont les lourdeurs administratives. C’est de l’argent public donc je comprends que tout soit contrĂŽlĂ©. AprĂšs, je pense qu’on doit avoir un peu plus de marge de manoeuvre pour pouvoir avoir de l’impact. Je dirai donc que les lourdeurs administratives ralentissent les processus. Ces dĂ©marches ne me permettent pas de mener Ă  bien des projets aussi rapidement que dans le privĂ©. »

 

Merci Lorraine d’avoir partagĂ© ton expĂ©rience avec Betuned !

LorrainedeFierlant

« C’est quoi ton job ? » a pour but de montrer l’envers du dĂ©cor des jobs, de dĂ©couvrir des mĂ©tiers sous de nouvelles facettes, d’inspirer, de crĂ©er des vocations et de l’Ă©change sur des mĂ©tiers au quotidien !