avenir des RH

Confinement, télétravail, comment garder le moral ?

Un an après le début de la pandémie, sortir de chez soi librement n’est pas encore possible. Confinements, mesures de restriction ou couvre-feu ont généralisé le télétravail et le temps passé en dehors du domicile est très réduit. Comment garder le moral et rester motivé en attendant des jours meilleurs ?

moral confinement

Vive l’autodiscipline !

Le temps s’incarne dans un espace donné. Le télétravail a aboli les distances en fusionnant votre salon avec l’open-space et la perte de repères temporels est une des conséquences les plus néfastes à l’équilibre personnel. Pour éviter que vos journées ne se transforment en une mélasse inconsistante, nous avons besoin de structurer les journées en jouant sur la liberté que procure le télétravail.

Se lever à heures fixes, ne pas travailler depuis son lit,  se préparer comme si on allait au bureau, prendre un vrai petit-déjeuner, alterner moments de concentration et de relaxation, appeler un ami pendant 20 minutes… bref construire une routine stricte et s’y tenir afin de reprendre les rênes de son emploi du temps.  En définitive, avoir un planning journalier fixe est le meilleur remède pour combattre l’anxiété, la solitude, la surcharge mentale et émotionnelle.

Appuyer sur PAUSE !

S’il n’ y avait qu’un seul rituel à conserver , ce serait celui de la pause. Et sans culpabiliser s’il vous plaît ! Rappelez-vous qu’il n’ y a pas si longtemps vous vous accordiez une heure de pause déjeuner. Et puis le matin il y avait le café avec les collègues. Réintégrer ce temps « perdu » et l’utiliser à bon escient pour aller se dégourdir les jambes au grand air ou prendre 30 minutes pour se plonger dans ce roman qui traîne sur la table basse du salon….c’est bon pour le moral, vous verrez !

Appuyer sur PLAY !

Soyez joueur, faites tout pour garder votre bonne humeur. L’isolement nous rend plus taciturnes et bride notre envie d’aller vers les autres et découvrir de nouvelles choses. Si votre cours de dessin, de zumba ou de salsa  est annulé pour cause de pandémie, ne perdez pas le moral pour autant ! Il existe une multitude d’activités disponibles en ligne à des tarifs très raisonnables. Cours de boxe, yoga, danse ou renforcement musculaire avec un vrai coach, il y en a pour tous les goûts !

Compartimenter

Dans la mesure du possible, séparer vie professionnelle et vie personnelle dans l’espace et dans le temps permet de garder le moral au plus haut.  L’idéal c’est d’avoir un bureau séparé du reste de votre espace de vie. Si ce n’est pas possible, faites des efforts pour aménager un mini coin-travail le plus confortable possible : une lumière douce, une chaise confortable, et pourquoi pas une bougie parfumée et une playlist qui vous aide à vous concentrer ?

En fin de journée, marquer un vrai temps de pause est crucial. L’habitude la plus néfaste consiste à rester devant son ordinateur, ouvrir un site web ou Facebook ; puis de revenir sur ses emails ou de répondre à ce collègue qui a besoin d’un coup de main à 19h30 sur un dossier urgent.

Apprenez à fermer boutique !  Éteignez ou éloignez votre ordinateur, mettez votre smartphone dans un tiroir,  ne serait-ce que 30 minutes pour créer une coupure symbolique qui permet à votre cerveau de se régénérer et d’envisager des activités plus personnelles.

Communiquez différemment avec vos collègues

Travailler chacun chez soi ne signifie pas que l’on n’a plus rien à se dire entre collègues. Pour garder le moral, réinventez la manière de communiquer ! Rythmer sa journée avec des réunions informelles en équipe ou en one-to-one est un moyen efficace pour lutter contre la solitude.  Vous n’êtes pas seul/e à être seul/e chez vous, faites le savoir et utilisez les outils de communication comme Zoom ou Google Meet pour casser la distance et promouvoir la convivialité entre collègues.

Conclusion

La pandémie de COVID-19 a mis nos organismes à rude épreuve. Une grande partie de cette angoisse est due au fait que nous avons du mal à nous projeter dans un avenir proche. Être vigilant à son équilibre psychique en structurant certaines de nos habitudes est un réflexe de survie essentiel pour garder le moral jusqu’au retour des beaux jours ! On compatit et on vous souhaite plein de courage!