avenir des RH

Employer branding : enjeu RH, communication ou marketing ?

Chloé Dungelhoeff et Karla Plas de la banque privé Puilaetco nous présentent dans cet article leur vision de l’employer branding !

Que représente pour vous l’employer branding ?

Chloé – Alors pour moi l’employer branding c’est vraiment à la fois des ressources humaines, de la communication et du marketing. Au niveau des ressources humaines, je pense qu’il est vraiment important de s’assurer qu’il y a une homogénéité, une cohérence dans la manière de positionner la banque auprès à la fois des collaborateurs et des prochaines recrues.

Karla – Employer branding is zeker een HR-subject. Het spreekt voor zich als je werknemers wilt aantrekken. Maar dat in nauwe samenwerking met marketing, met interne communicatie, die geallieerdheid moet er zijn. Nog iets is dat wij deel zijn van een groep: Quintet. We werken veel meer nu dan vroeger op het imago en de branding van de groep. Wat ook extra troeven heeft naar mensen lokaal. We doen dat op een heel gealigneerde manier: van hoe zien wij onszelf als werkgever binnen de groep vertaald naar lokale. En dat op een hele bewuste manier doen met adviezen van de global marketing is denk ik echt een pluspunt.

Et au niveau de la communication ?

Chloé – Au niveau de la communication et bien idem, je pense que c’est vraiment une question de cohérence entre l’image que l’on a en interne et l’image que l’on veut donner de la banque qui doit être aussi la réalité. Et au niveau marketing, c’est aussi une manière de vraiment positionner la société sur le marché, auprès à la fois des collaborateurs, des nouvelles recrues et des clients. Je crois vraiment énormément en la transparence et en la cohésion.

Karla – Om de goeie Employer Branding te kiezen, moet je weten wat je huidige imago is in de markt. En dat je daar ook bewust op moet inspelen. Wil je dat veranderen of wil je dat juist behouden ? En dat je liefst gebruik maakt van echte verhalen binnen de bank zodanig dat je eigen mensen ambassadeurs kunnen zijn naar buiten uit. Dat denk ik werkt altijd.

Avez-vous un conseil à donner en matière d’employer branding ?

Chloé – Alors si j’avais un conseil à donner en termes de communication et marketing pour l’employer branding, ce serait vraiment de s’assurer qu’il y a une transparence mais également une priorité qui est donnée aux collaborateurs lorsque l’on communique vers l’extérieur. Exemple très simple : Si on envoie un communiqué de presse vers l’extérieur, s’assurer que les collaborateurs soient au courant, qu’ils n’apprennent pas via la presse, ou via une campagne de publicité que la société communique sur quelque chose …

Employer branding : interne ou externe ?

Chloé – Les deux !

Karla – Duidelijk beiden !

Quels sont les plus et les moins de l’employer branding ?

Karla – Pluspunt van Employer Branding is dat je echt in de markt kan zitten, zowel intern als extern, want ik denk dat je jezelf ook in markt intern moet zetten. Negatief is om die link te vinden tussen wat je wilt zijn en wat je bent.

Chloé – Les plus de l’employer branding c’est vraiment que ça permet de capitaliser et de renforcer l’image de marque de la société pour laquelle on travaille et on fait de l’employer branding. Le moins, c’est que parfois on peut donner une image trop lisse de ce qu’il se passe au sein de la société, et que ce n’est pas forcément ce que les gens ont envie de voir !

L’employer branding : long terme ou court terme ?

Chloé – Long-terme ! Assurément ! Je pense que l’employer branding c’est vraiment un travail de long-terme, parce que quand on voit aussi le turnover au sein des entreprises etc… Il faut vraiment s’assurer qu’on a un positionnement et une stratégie long-terme pour s’assurer qu’il y a, encore une fois, cette cohérence dans notre manière de communiquer.

Karla – Lange termijn zeker, want je bouwt je imago niet zomaar op. Ik zie heel sterk de link met cultuur. Een cultuur bouw je ook niet op een jaar.

Recrutement ou rétention ?

Chloé – Alors c’est à la fois comme un recrutement et rétention, je pense que c’est très important d’être fier de la société pour laquelle on travaille. Donc rétention, et puis recrutement bien sûr pour attirer de nouveaux talents !

Karla – Ook beide en beide zijn belangrijk. Ik hecht misschien nog meer belang aan retentie dan aan recruitment. Ik denk dat als je echt slaagt en succes hebt in retentie dan heb je ook succes bij recruitment.

Storydoing ou storytelling ?

Karla – Ook beide: walk the talk. Anders is het gewoon niet authentiek en dan betekent het niet veel.

Chloé – Les deux ! Storytelling et story doing ! « Walk the talk » comme on dit !

Un grand merci à Chloé et Karla pour leur témoignage !