employer-branding-1-1

Employeur Branding : les chemins de l’authenticité

« Digitalisation », réseaux sociaux professionnels , expérience-salarié,  identité-employeur : les enjeux RH d’aujourd’hui sont presque tous liés à une exigence de transparence et d’un discours empreint de vérité exprimée par les candidats et les collaborateurs déjà en poste.


Par ailleurs, la crise de la COVID-19 vient brouiller davantage les pistes.  Il devient plus difficile de faire passer les messages importants en interne et de briller en tant que marque employeur au-dehors.


Dans ce contexte un peu flou, il est important pour les services RH de comprendre et combler ces nouvelles attentes en se donnant tous les moyens d’élaborer un discours crédible et authentique.

Comprendre les nouvelles attentes

Les attentes des salariés ont changé et pas seulement celles des jeunes actifs.  Un des principaux défis actuels des entreprises est de proposer un discours authentique qui se matérialise dans une véritable « expérience du collaborateur. » On ne travaille bien plus que pour une simple fiche de paye ou même des collègues sympas et un baby-foot dans l’open-space.

Vendre du rêve à une génération Y ou Z en pleine crise de confiance  par rapport à sa relation au travail c’est donc aller droit dans le mur. Jeunes et moins jeunes, cadres sup ou employés de bureau ne tolèrent plus la déception due à une inadéquation entre ce qui a été promis avant en pendant le processus d’embauche, et ce qui se passe concrètement dans l’open-space ou en télétravail tous les jours. 

En tant qu’employeur, méfiez-vous donc de l’effet « clown triste » qui pourrait saper la dynamique et les performances d’une entreprise qui « habillera trop bien la mariée ».  De plus, à l’ère des réseaux sociaux et des commentaires anonymes, un post LinkedIn ou un tweet bien (ou mal, c’est selon) envoyé peut réduire à néant des années d’effort de communication et faire passer une entreprise pour la pire des ringardes.

Mais alors, comment s’y prendre pour rester authentique et garder le moral des troupes au plus haut dans un contexte économique et social incertain.

Comment exprimer son authenticité  ?

L’inscrire dans son ADN d’entreprise

Dans les moments difficiles, de crise ou de  transition, il faut aller chercher au plus profond de soi, et faire ressortir ce qui est essentiel. Pour une entreprise, cela signifie se concentrer sur ses valeurs premières : elles doivent s’incarner au jour le jour par les collaborateurs et être empreintes d’assez d’optimisme pour attirer les nouveaux talents.

L’authenticité doit absolument faire partie des quelques valeurs importantes autour desquelles centrer sa communication. Au même titre que l’innovation, l’esprit d’équipe ou la satisfaction client, l’authenticité doit être érigée comme un rempart contre les malentendus  ET s’incarner dans les échanges entre le management et les équipes.

Tout particulièrement lorsque la situation – économique, sociale – est tendue, informer les équipes quand les choses vont mal ou célébrer les petites victoires sans trop en faire, c’est cultiver une authenticité naturelle au quotidien et resserrer les liens.

Se l’approprier collectivement

En pleine tempête des valeurs et des attentes, les salariés doivent rester des alliés à qui donner un moyen d’expression est un des meilleurs moyens pour cultiver l’authenticité.  Libérer la parole, et permettre à tout le monde de la prendre en fonction de ses motivations est un excellent moyen pour faire naître une culture de l’authenticité :

  • Avec la généralisation du télétravail, la création de quelques rituels hebdomadaires pour partager sa semaine et passer un bon moment ensemble est une excellente idée pour détendre l’atmosphère et créer du lien. Les outils collaboratifs et de communication à distance sont autant d’outils à maîtriser pour augmenter le taux de participation global.
  • Autre idée qui fonctionne, le contenu Do-It-Yourself généré par les équipes elles-mêmes : un podcast mensuel réalisé en interne par le marketing, des mini-vidéos « home-made » présentant les différents métiers, un hashtag d’#expression-libre sur Slack, un court message du DG filmé avec son smartphone le lundi matin pour encourager tout le monde … la production de contenu généré par les employés contribue à une culture d’entreprise plus apaisée et authentique.

L’erreur à ne pas commettre

Si l’authenticité correspond à une attente forte des publics externes et internes de l’entreprise ; si la transparence peut lui rendre de grands services, le piège c’est de tomber dans la surenchère. 

Trop « marketer » son authenticité c’est à coup sûr sonner faux ;  se raccrocher à ce qui a fait le succès d’une entreprise naguère en ne voulant pas y toucher c’est ne pas évoluer et se faire dépasser.

Il convient donc de développer une vision dynamique de l’authenticité : ne pas se raccrocher à une image fantasmée de soi, mais faire de l’authenticité une découverte permanente et renouvelée de ses valeurs, de ses défauts et de ses qualités pour s’adapter à ce monde en transition.

Être « authentiquement authentique » ne se décrète pas, c’est un long chemin vers plus de légitimité et de crédibilité.

Si vous avez besoin de conseils en Employer Branding, surtout n’hésitez pas. Chez Betuned, c’est notre epxertise !