avenir des RH

En remote, mais toujours engagés !

86 % des collaborateurs affirment être toujours aussi engagés dans leur entreprise malgré le passage au télétravail. Ceci n’empêche pas les discussions franches…

Rédigé par Alain de Fooz, rédacteur chez Soluxions Magazine, cet article en donne quelques exemples en s’appuyant notamment sur le travail mené par Hogan Assessments.

En remote, mais toujours engagé

Une récente enquête menée par Hogan Assessments révèle que 60 % des personnes interrogées jugent le télétravail difficile sur le plan psychologique. En même temps, 86 % des collaborateurs affirment être toujours aussi engagés. 42 % d’entre eux se disent même ‘très engagés’.

Engagés, mais encore ? Pour Hogan Assessments, cette notion fait référence à la motivation et au lien émotionnel que les employés ont noué avec leur entreprise et leur travail. Les employés sont investis lorsque leur travail et la culture de l’entreprise correspondent à leurs motivations et à leurs valeurs. 

Soutien

Cette enquête révèle par ailleurs que plus de 60 % des collaborateurs ont reçu un soutien adéquat de leur supérieur hiérarchique après le passage au télétravail, tandis que plus de 80 % ont affirmé que leur employeur les avait soutenus dans cette adaptation au travail à distance. 

«Les employés savent que tout le monde traverse les mêmes difficultés et, par conséquent, leur engagement émotionnel envers leur entreprise reste aussi élevé, voire plus élevé, qu’il ne l’était avant le télétravail généralisé», souligne le Dr Ryne Sherman, Chief Science Officer, Hogan Assessments.

Productivité et travail

Interrogés sur leur productivité lorsqu’ils sont en remote, 44 % des sondés se disent plus productifs. 42 % affirment qu’ils sont tout aussi productifs que lorsqu’ils travaillent au bureau. La collaboration et la communication numérique sont considérées comme les principaux défis du travail à distance par les sondés (38,9 %), la productivité ne récoltant que 3,2 % des suffrages. 

«Tout le monde peut sembler engagé et motivé lors des appels hebdomadaires, mais il est difficile de repérer ceux qui ont vraiment du mal à relever les défis du télétravail, ajoute Dr Ryne Sherman. Il est important que les dirigeants gagnent la confiance de leurs collaborateurs afin qu’ils puissent avoir des conversations franches sur l’engagement et sur ce qui peut être fait pour les maintenir motivés».

Il n’est plus question d’être seulement « vus »

L’un des avantages du télétravail est qu’il y a moins de confusion entre activité et productivité. Certains employés sont très doués pour être «vus» sur leur lieu de travail, sans pour autant accomplir beaucoup de choses.

Le travail à distance exigera donc de ces employés des résultats tangibles, car leur aptitude à faire bonne figure ne sera pas aussi efficace. Pour tous les employés, les dirigeants devraient redoubler d’efforts pour fixer régulièrement des objectifs impliquant des cibles et des délais clairs, comme ils le feraient en présentiel. 

Cet article a été rédigé par Alain de Fooz, auteur du magazine Soluxions Magazine. Retrouvez le, ainsi que tout une série d’articles liés à la transformation digitale sur leur site, www.soluxions-magazine.com.