avenir des RH

Marketing Digital : les tendances à ne pas louper en 2021 !

La pandémie de la COVID-19 a bouleversé le mode de fonctionnement des entreprises et la manière de consommer. Nous sommes de plus en plus nombreux à travailler à distance ou dans un cadre hybride. Une grande partie de notre vie se passe également en ligne : se divertir, communiquer avec ses proches, faire ses achats, se révolter, se rencontrer… Tout ça se passe désormais devant un écran ! 

Pour les professionnels du marketing digital, la tâche est rude ! Il faut suivre et comprendre l’évolution des comportements des consommateurs et adapter sa stratégie digitale pour qu’elle reste efficace dans un environnement volatil et incertain, avec des budgets parfois réduits. 

Voici quelques-unes des tendances auxquelles vous devez absolument vous intéresser cette année, ainsi que quelques idées pour booster l’efficacité de votre présence sur le digital.

L’intelligence artificielle

Ils sont là, ils sont partout, à scruter et analyser vos faits et gestes, et surtout vos clics, les sites Internet que vous consultez ainsi que les achats que vous réalisez…. Qui donc ? Mais les algorithmes, bien sûr !  

L’introduction de l’intelligence artificielle dans le marketing digital est un véritable atout pour les marketeurs : d’importants volumes de données sont à présent collectables et analysables — grâce à nos fameux algorithmes — en un temps record. 

Le résultat ? Des campagnes marketing plus efficaces qui se basent sur des segments d’audience possédant les mêmes caractéristiques – dans le jargon des marketeux et de la data on appelle cela des audiences “lookalike” – à qui l’on propose du contenu ou des offres plus ciblées. 

Il est également possible de réagir en temps réel grâce à des modèles prédictifs bâtis sur les données comportementales recueillies auprès de millions d’internautes. Sur une boutique en ligne, les messages et les offres 100 % personnalisées augmentent le passage à l’acte et, in fine, le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Les chatbots

Cette petite fenêtre de dialogue qui s’ouvre en bas à droite de votre écran pour venir vous proposer de l’aide ou une promotion, c’est souvent un chatbot

Leur utilisation est de plus en plus fréquente, surtout dans le e-commerce où ces robots intelligents, capables de mimer le langage humain, se comportent comme des vendeurs nouvelle génération. 

Accessibles 24h/24 et parlant toutes les langues, les chatbots sont capables de vous aider à trouver le cadeau idéal pour la fête des pères ou le dernier billet de train Bruxelles-Namur en seconde classe. C’est idéal quand on est pressé de rentrer à Namur pour la fête des pères et que l’on est nul en cadeau.

69 % des internautes citent la rapidité comme la principale raison de s’adresser à un chatbot plutôt qu’à un humain (étude Ubisend 2017).

Les chatbots interagissent de plus en plus avec les consommateurs en limitant les coûts d’un service client parfois pléthorique et moins efficace. 

Autre avantage, et non des moindres, au fil du dialogue qui se noue avec le client, le chatbot collecte de nombreuses données sur ce dernier afin de lui proposer, par la suite, des promotions de plus en plus ciblées et susceptibles de déclencher l’achat.

Le marketing  écoresponsable

Les responsables marketing n’y échapperont pas. Face à des consommateurs de plus en plus conscients des enjeux climatiques et environnementaux, les entreprises ont tout intérêt à inclure la protection de la nature sur le haut de la pile de leurs priorités.

De la conception jusqu’au packaging et au mode d’envoi, en passant par le lieu de production, vous ne pouvez rien laisser au hasard au risque de mettre en péril votre stratégie marketing. 

Des légumes bio emballés sous film plastique ou des jouets écoresponsables fabriqués avec une essence de bois rare et protégée, et c’est le tollé garanti ! 

Vous aurez beau rivaliser d’imagination et vous fondre en excuses sur les comptes Facebook et Instagram de votre marque, le mal sera fait. Le marketing écoresponsable est affaire d’anticipation.

Le marketing « écolo » a un double avantage : celui de protéger l’environnement et d’ouvrir à votre marque tout un nouveau territoire de communication sur le digital. Vous construisez à long terme l’image d’une marque responsable, proche des attentes de ses consommateurs et qui possède de vraies valeurs. 

La recherche vocale

C’est une des plus grandes tendances du marketing digital des prochaines années. Aux États-Unis, plus de 30 % des ménages possèdent déjà une enceinte connectée — Google Home ou Alexa — capable d’effectuer certaines recherches, comme trouver une recette de poulet au curry ou diffuser le dernier tube d’Angèle pendant que l’on prend sa douche.

Pour les spécialistes du marketing, les implications sont importantes, car les recherches sur Google vont changer : au lieu de mots-clés, il s’agira de phrases entières comme « Comment faire un poulet curry ? ». À l’oral, on a tendance à raconter sa vie ; à l’écrit, c’est l’inverse.

Le premier conseil, c’est d’utiliser des mots-clés « longue traîne » qui décrivent et qualifient plus en détail un produit ou un service. Un site e-commerce qui vend des tasses à café s’évertuera par exemple à concevoir des fiches produits « tasse à café verte », « tasse à café rouge », « tasse à café rouge en porcelaine »,« tasse à café avec double-anse », etc., pour multiplier ses chances de remonter dans les résultats de recherche Google.

Pensez également à créer du contenu qui pose des questions, comme le ferait un internaute qui interroge son smartphone ou son enceinte connectée : « Où puis-je trouver une paire de baskets vertes pour faire du tennis ? »

La vidéo, encore en toujours !

Le visionnage de vidéo (principalement en streaming) représente 80 % du trafic Internet, l’équivalent de 95 fois ce qu’il était en 2005 ! La vidéo, c’est le média d’une génération qui vit tout entière les yeux rivés sur son smartphone pour se divertir, faire ses achats, communiquer et même trouver son prochain job !   (+ lien vers HP Betuned?)

68 % des consommateurs déclarent que la vidéo est le moyen qu’ils préfèrent pour découvrir de nouveaux produits. C’est 4 fois plus que les scores du deuxième média préféré (les articles rédigés, avec 15 %).

Pour les marketeurs, il est indispensable de positionner la vidéo à toutes les étapes de leur funnel de conversion. Séduire, divertir, informer, convaincre et vendre la vidéo sont des clés de toute stratégie de marketing digital.

Facebook Watch, Tik Tok, IGTV ou même le live avec Twitch, les marques doivent désormais se mettre en scène pour engager leur audience en faisant preuve de créativité et d’authenticité. La vidéo fait partie des moyens pour atteindre cet objectif. 

S’il est parfois difficile de s’y retrouver dans la multiplication des formats (story, live, tutoriel, vlog…) et des plateformes, la vidéo est certainement la brique marketing qui est susceptible de permettre à votre marque de développer le plus rapidement sa présence en ligne dans les 5 prochaines années. 

La question n’est plus : « Dois-je me mettre à la vidéo ? », mais plutôt « Comment mettre en place une véritable stratégie autour de ce média et en tirer rapidement profit ? ».

Conclusion 

Au-delà des avancées technologiques, qui permettent de mieux cibler les consommateurs et de comprendre leurs envies ou besoins, c’est la confiance que vous bâtissez entre votre marque et les internautes qui doit rester l’objectif majeur. 

Sur la toile et plus particulièrement sur les réseaux sociaux, les contenus haineux et les fake-news abîment les liens entre les internautes, les médias et les marques. Il est aussi de la responsabilité des spécialistes du marketing de restaurer le lien de confiance avec leurs consommateurs.