Axel Kuborn

#2 Axel Kuborn : co-fondateur de Silversquare

« Ils ont lancé un coworking » est une série d’interviews sous forme de capsules vidéos.

 

Cette série part à la rencontre de fondateurs de ces nouveaux espaces de travail que l’on appelle Coworking. Créer un espace pour d’autres travailleurs. Pourquoi se sont-ils lancé dans cette aventure ? Qu’est-ce que cela change dans leur manière de travailler au quotidien ? Est ce que la relation aux collègues et aux autres est différente ? La manière de concevoir l’emploi évolue. Quelles en sont les implications ?

 

Après Hannah Bonnier, partons à la rencontre d’Axel Kuborn, 47 ans. Il est le co-fondateur de Silversquare.

Pourquoi lancer un coworking ?

 

J’ai lancé un coworking il y a douze ans pour répondre à un besoin. Travaillant, à l’époque, sur le début de ma startup dans le textile, qui est le métier d’où je viens, je me suis rendu compte qu’il n’y avait absolument aucune surface de bureaux qui répondaient aux besoins des startupeurs. Il n’y avait aucun moyen de travailler, de se rassembler, de faire des réunions, de préparer mon projet en amont sans faire un commitment important, un bail ou bien en allant dans les centres d’affaires existants.

 

Comment passer du textile à l’immobilier ?

 

Passer du textile à l’immobilier n’était pas très compliqué parce que le goût d’entreprendre reste le même. Le métier du textile est très difficile et le coworking n’existait pas à l’époque. Nous étions en amont d’une toute petite vaguelette qui est devenue assez importante par la suite !

Axel Kuborn

Quelles sont les évolutions en 12 ans d’existence ?

 

Beaucoup de choses ont évolué en douze ans. On a constaté d’abord que le coworking est devenu mainstream alors que c’était quelque chose d’extrêmement confidentiel quand on a commencé. Aujourd’hui, lancer un coworking, c’est beaucoup plus difficile que ça ne l’était parce qu’à l’époque, on pouvait louer une surface de qualité moyenne, y mettre du mobilier de qualité moyenne et arriver à attirer un public car il n’y avait pratiquement pas d’alternatives. Aujourd’hui, il y a énormément d’espaces très aboutis qui ne sont pas spécialement plus chères, mais qui ont des ambitions plus importantes et qui sont beaucoup mieux financées.

 

Si je devais faire la même chose aujourd’hui, je pense que je n’y arriverai pas avec les moyens dont je disposais à l’époque. Je pense que nous faisons partie de ces métiers qui ont énormément influencé la façon dont les gens voyaient la capacité d’entreprendre. Si, il y a dix-quinze ans, il fallait mettre beaucoup d’argent sur la table pour lancer une startup, aujourd’hui, nous faisons partie des solutions qui permettent à quelqu’un de très facilement décider de se lancer !

 

Comment voyez-vous le futur du coworking ?

 

Je pense que demain, le coworking continuera d’évoluer pour devenir quelque chose d’encore plus familier. Les grandes entreprises vont, de plus en plus, faire levier dans les années qui viennent sur le type d’environnement de travail. Par exemple, la mobilité, le recrutement et la structure des coûts des grosses entreprises vont dans ce sens-là. Ouvrir un grand bureau dans chacune des villes dans lesquelles on va s’implémenter alors qu’il y a des environnements comme les nôtres qui permettent de se développer et de limiter sa structure de coûts uniquement en fonction des besoins. Cela permettra aux grosses sociétés de se rapprocher davantage des startups, des entreprises qui innovent et qui amènent de nouvelles solutions. C’est une tendance très forte qui est plutôt bonne parce que rapprocher le monde corporate des petites entreprises est bon pour tout le monde !

« Nous faisons partie de ces métiers qui ont énormément influencés la façon dont les gens voyaient la capacité d’entreprendre. Nous faisons partie des solutions qui permettent à quelqu’un de très facilement décider de se lancer ! »

Axel Kuborn est le co-fondateur de Si